Accessoires pour la cuisson

Accessoires pour la cuisson

A comme… Accessoires pour la cuisson

Accessoires pour la cuisson

De nombreux accessoires permettent de faciliter l’utilisation des ustensiles de cuisson, d’en améliorer les performances ou d’en augmenter les possibilités. Lesquels choisir pour optimiser la cuisson de vos plats?

1

Accessoires : les couvercles des poêles et casseroles

Économie d’énergie et cuisson optimisée

Que vous fassiez bouillir de l’eau dans une casserole, revenir des légumes à la poêle ou mijoter un plat dans un faitout, l’utilisation d’un couvercle présente plusieurs avantages.

Tout d’abord, poser un couvercle sur votre poêle ou votre casserole vous permet de faire des économies d’énergie, que vous cuisiniez au gaz ou avec des plaques électriques, à induction ou vitrocéramiques. Vous réduisez ainsi le temps de cuisson et consommez entre 3 et 4 fois moins d’énergie que si vous n’aviez pas utilisé de couvercle.

Utiliser un couvercle améliore également la qualité de la cuisson. C’est le cas lorsque vous faites mijoter un plat à feu doux : au lieu de s’assécher avec le phénomène d’évaporation, la viande, le poisson et/ou les légumes restent tendres et moelleux grâce à la condensation. Celle-ci se forme à l’intérieur du récipient et, piégée par le couvercle, humidifie les aliments.

Vous saisissez une viande dans une poêle bien chaude, avec un peu d’huile ou de beurre? Poser un couvercle permet d’éviter les projections brûlantes et les éclaboussures de graisse, qui finissent par s’accumuler sur la crédence et les meubles de cuisine, devenant au fil du temps difficiles à nettoyer.

Les critères de choix

Plusieurs critères sont à prendre en compte lors du choix de cet accessoire de cuisson. Si vous achetez vos couvercles indépendamment de vos poêles et de vos casseroles, prenez le temps de mesurer le diamètre de vos ustensiles, pour vous assurer que les couvercles s’y adapteront parfaitement.

Vous pouvez aussi opter pour un couvercle multidiamètre, aussi appelé couvercle universel. Ce couvercle en verre est doté d’un large rebord en silicone, qui forme plusieurs graduations pour s’adapter à différentes tailles de poêles ou de casseroles.

Vos couvercles peuvent être plats ou bombés, ces derniers étant particulièrement adaptés aux plats mijotés, car ils laissent suffisamment de place à l’intérieur du récipient pour que la vapeur d’eau puisse se former et imbiber délicatement les aliments. Les couvercles plats sont quant à eux plus faciles à ranger, car ils prennent moins de place dans les tiroirs de votre cuisine et peuvent être empilés.

Pour des viandes saisies à la poêle, il est préférable de choisir un couvercle avec une structure similaire à un tamis. Ces couvercles ont l’avantage d’empêcher les projections tout en laissant l’air sortir de la poêle, ce qui vous garantit une cuisson impeccable et une cuisine propre. Ils peuvent se déposer sur votre poêle à l’aide d’un manche, ou se clipser sur les rebords avec un bouton, vous permettant ainsi de gagner de la place dans vos placards.

Vous pouvez également trouver des couvercles d’égouttage, qui remplissent une double fonction. Le couvercle amovible en silicone se place sur un couvercle en tamis : la partie en silicone joue un rôle classique en concentrant la chaleur à l’intérieur de la casserole; il suffit de la retirer pour égoutter vos pâtes ou vos pommes de terre à l’aide du tamis, sans avoir à sortir une passoire. Vous gagnez donc du temps, et de la place.

Pour ce qui est du matériau, les couvercles en verre ont un point fort : ils vous permettent de surveiller la cuisson sans avoir à les soulever. Certains couvercles possèdent des boutons rabattables, qui sont très pratiques pour le rangement, car ils permettent d’empiler ces accessoires pour la cuisson sans qu’ils se retrouvent en équilibre instable.

2

Cuisson : pourquoi et comment utiliser un panier vapeur ?

Autre accessoire pour la cuisson qui peut s’avérer très utile, le panier vapeur se pose sur votre casserole ou votre faitout, ou à l’intérieur. Quel que soit son système de fixation, le panier vapeur est conçu pour ne pas toucher le fond du récipient, mais pour rester au-dessus : il suffit alors de mettre un peu d’eau dans la casserole ou le faitout, de la porter à ébullition, et d’attendre que la vapeur cuise les aliments situés dans le panier.

Il existe un modèle de panier vapeur très économique, facile à utiliser et à ranger : la marguerite. Cet accessoire de cuisson, utilisé depuis les années 1960, est conçu comme une fleur en inox, d’où son nom. La marguerite est composée de 3 pieds, d’un fond et d’ailettes perforées qui, en se redressant, forment les bords du panier. Lorsqu’elle est repliée, elle est plate et ne prend pas de place dans les placards de la cuisine.

La marguerite a également l’avantage de s’adapter à toutes les tailles de casseroles ou de faitouts, car ses «pétales» sont flexibles et peuvent se resserrer ou se déployer en fonction du diamètre de l’ustensile de cuisson.

L’inox est un matériau fréquemment utilisé dans la fabrication des paniers vapeur : il résiste à la corrosion, ce qui est indispensable au vu de sa fonction, qui l’amène à être en contact prolongé avec la vapeur d’eau. Il est facile d’entretien, très résistant, économique et possède une longue durée de vie.

Le seul inconvénient de la marguerite est qu’elle repose sur des pieds assez courts. Par conséquent, contrairement à un panier vapeur qui se fixe sur les rebords d’une casserole ou d’un faitout, en hauteur, il n’est pas possible de mettre beaucoup d’eau au fond du récipient, sans quoi les aliments seraient immergés lorsque l’eau bout.

Il faut donc privilégier des aliments qui cuisent rapidement. Bonne nouvelle : ils sont très nombreux! L’important est surtout de les couper en petits morceaux pour faciliter leur cuisson. Les légumes et le poisson sont particulièrement adaptés à la cuisson à la vapeur, tout comme le riz et les pommes de terre.

Les viandes blanches, notamment le poulet, peuvent aussi être cuites à la vapeur, mais certaines volailles moins tendres seront meilleures mijotées. Quant aux viandes rouges, elles révèleront mieux leurs arômes en étant saisies à la poêle, ou grillées au barbecue ou au four.

La cuisson à la vapeur est très saine : elle ne nécessite pas d’ajout de matière grasse, et conserve tous les minéraux et les vitamines des aliments.

Article rédigé par Thierry Villotte