Mesure

Mesure

M comme… Mesure

Mesure

Que ce soit pour préparer une sauce, des pâtisseries, des plats mijotés ou lentement cuits au four, la cuisine est généralement une affaire de précision. Parfois, quelques grammes de farine en trop ou quelques millilitres de crème fraîche en moins, un temps de cuisson trop court ou trop long peuvent suffire à rater une recette. Pour mettre toutes les chances de votre côté, plusieurs ustensiles de mesure sont à votre disposition.

1

Le verre doseur, pour une mesure simple de vos ingrédients

Le verre doseur, qui peut aussi se présenter sous la forme d’un bol ou d’une tasse à mesurer, est un ustensile de mesure incontournable en cuisine. En haut du verre, plusieurs catégories d’ingrédients sont indiquées : on trouve généralement le sucre, la farine, la semoule, le riz, le cacao, mais aussi les liquides comme l’huile, l’eau et le lait.

Sous chacune de ces catégories, des graduations vous permettent de connaître les bonnes quantités, sans avoir à faire vous-même les conversions : les différentes unités de mesure, qu’il s’agisse des grammes, des millilitres ou des centilitres, sont affichées clairement.

Le verre doseur doit impérativement être transparent, pour vous permettre de savoir à quel moment vous avez atteint la quantité souhaitée pour chaque ingrédient. Il peut être en verre, ce qui le rend plus esthétique et très facile à entretenir : vous pouvez sans problème le mettre au lave-vaisselle et, selon le type de verre, au micro-ondes. Préférez du verre résistant, comme le verre trempé ou le pyrex, pour éviter les risques de casse.

On trouve aussi des verres mesureurs en plastique, qui ont l’avantage d’être légers, et qui ne risquent pas de se casser si vous les faites tomber. Choisissez du plastique de qualité, respectant les normes alimentaires : vous ne prendrez ainsi aucun risque pour votre santé, et votre pichet, bol ou tasse à mesurer sera plus durable, car les inscriptions ne s’effaceront pas avec le temps.

Enfin, il existe des verres doseurs en silicone, qui supportent des températures élevées et ont des propriétés antiadhésives. Là encore, faites attention à la qualité du matériau et au respect de la réglementation européenne. Une base en silicone est toujours pratique pour éviter que votre ustensile glisse sur votre plan de travail ou votre table.

L’ergonomie du verre mesureur est un autre point qui doit retenir votre attention au moment de l’achat. Certains modèles sont dotés d’une poignée, ce qui facilite grandement leur manipulation et réduit, de fait, les risques de casse. La présence d’un bec verseur est également un atout lorsque vous transférez le contenu du verre doseur dans un saladier ou tout autre récipient destiné à recevoir votre préparation.

Enfin, la taille du verre doseur, et donc sa capacité, est également un critère à prendre en compte. Tout dépend de vos besoins, qui varient selon les préparations culinaires. Il peut être utile d’opter pour deux modèles, un grand et un petit, ce qui permet une certaine polyvalence.

2

La balance de cuisine, pour une mesure plus précise

Si le verre doseur est appréciable pour son petit prix, sa longue durée de vie et sa simplicité d’utilisation, il peut parfois être insuffisant lorsque vous vous lancez dans des recettes qui demandent une grande précision, comme c’est souvent le cas en pâtisserie.

La balance de cuisine est plus précise, surtout s’il s’agit d’un modèle électronique avec écran digital, qui indique le poids au gramme près. Elle vous sera indispensable pour la pâtisserie, mais aussi pour vos préparations cosmétiques si vous êtes adepte du fait maison.

Il existe deux grandes catégories de balances de cuisine : les balances mécaniques et les balances électroniques. Les premières existent depuis très longtemps, et ont l’avantage d’avoir une longue durée de vie.

Avec les balances de cuisine mécaniques, aucun risque de panne ou d’usure des composants électroniques : elles sont composées d’un plateau ou d’un bol, et d’une base sur laquelle un écran vous indique, au moyen d’une aiguille, le poids de vos ingrédients. Difficile de faire plus simple ! Certains fabricants jouent volontairement avec la dimension rétro des balances mécaniques, en leur donnant un aspect vintage plein de charme.

Les balances de cuisine électroniques, quant à elles, ont l’avantage de la précision, ce qui est appréciable lorsque vous avez besoin de peser de petites quantités. Ainsi, si vous préparez une sauce complexe, vous pourrez doser la juste quantité d’épices, ou encore la bonne quantité de levure boulangère pour une pâtisserie.

La tare, qui permet de soustraire le poids du récipient dans lequel vous versez vos ingrédients, se fait très simplement, en appuyant sur un bouton, à la différence des balances de cuisine mécaniques où elle doit être faite manuellement à l’aide d’une mollette.

La plupart des modèles de balances électroniques s’éteignent automatiquement lorsque vous ne les utilisez plus. Aucun risque donc que les piles se déchargent en cas d’oubli. Après utilisation, la balance se nettoie d’un simple coup de chiffon, et se range dans un tiroir sans prendre de place.

3

Comment choisir son minuteur de cuisine?

Accessoire indispensable pour réussir la cuisson de vos préparations, le minuteur peut sembler superflu. En effet, presque tous les fours sont désormais dotés de cette fonction, et il est également possible d’utiliser son smartphone.

Pourtant, le minuteur a encore toute sa place dans nos cuisines modernes. Certes, votre smartphone peut faire l’affaire, mais vous l’exposez également au risque d’éclaboussures et de salissures en le plaçant dans la cuisine pendant que vous préparez vos plats. De plus, la vapeur et l’humidité peuvent, à court ou moyen terme, être néfastes et perturber son fonctionnement.

Quant au four, le réglage de la fonction minuterie n’est pas toujours simple et, contrairement au minuteur, vous pouvez difficilement l’emporter avec vous lorsque vous quittez la pièce. Le risque de ne pas entendre la sonnerie n’est donc pas négligeable.

Il existe une grande diversité de minuteurs de cuisine, tant au niveau de la forme, que du système de placement ou de la durée du compte à rebours. Certains se posent sur votre plan de travail, d’autres peuvent s’aimanter sur le frigo. Prévoyez une durée de compte à rebours supérieure à 60 min, avec un bon niveau de précision.

Article rédigé par Thierry Villotte