Pour Boire

Pour Boire

P comme… Pour boire

Pour Boire

Si les assiettes, couverts, plats et autres accessoires dédiés à la nourriture sont indispensables pour dresser une belle table et recevoir vos invités, il faut également accorder une attention toute particulière aux éléments de vaisselle destinés aux boissons. Des verres aux tasses, des théières aux cafetières, voici quelques conseils pour faire les bons choix.

1

Quelle boisson pour quel verre?

A chaque boisson correspond un verre qui, de par sa forme, ses dimensions et parfois, sa matière, permet d’en savourer tous les arômes. Qu’il s’agisse de boissons alcoolisées ou non, de boissons chaudes ou froides, passons en revue les principaux verres à intégrer à votre service de table pour recevoir vos convives. 

Les verres à vin

Les verres à vin sont toujours dotés d’un pied, qui a pour principal but d’éviter le contact direct de la paume de la main sur le verre, ce qui aurait pour effet de réchauffer le vin. C’est pourquoi un verre à vin devrait normalement toujours être tenu par son pied, que l’on appelle aussi jambe ou tige. Le pied permet aussi de remuer légèrement le contenu du verre, pour aérer le vin, sentir ses effluves et en déguster tous les arômes.

On distingue deux grandes catégories de verres à vin : les verres à vin blanc, et les verres à vin rouge. En règle générale, les verres à vin rouge sont plus grands que les verres à vin blanc, ces derniers étant également plus étroits. La raison est, là encore, pratique plus qu’esthétique, le vin blanc n’ayant pas besoin d’être tourné pour révéler ses arômes.

A l’intérieur de ces deux catégories, on trouve encore plusieurs distinctions : selon la forme du calice, à savoir la partie du verre qui contient directement le vin, certains verres conviennent mieux à certains vins. Ainsi, les verres ballon sont déconseillés pour les vins jeunes, tandis que les verres au calice évasé sont parfaits pour les vins tanniques ou acides.

Les verres à eau

Les verres à eau ne sont pas obligatoirement des verres à pied. Lorsqu’ils en possèdent un, ils sont les plus grands verres à pied présents à table, et doivent donc être disposés en première position sur la diagonale qui contient le verre à vin rouge, le verre à vin blanc puis la flûte à champagne.

Que vous choisissiez des verres à eau avec ou sans pied, optez pour une contenance suffisante : mieux vaut ne pas remplir complètement les verres en cas de petite soif, plutôt que d’avoir constamment à se resservir pour s’hydrater correctement.

Les verres à champagne

Il existe deux catégories de verres destinés à boire du champagne : les coupes et les flûtes. Les coupes sont évasées tandis que les flûtes sont étroites. Chacun de ces verres présente des avantages et des particularités : la coupe est plus pratique pour le service, surtout quand il y a un grand nombre d’invités, car elle est plus facile à remplir. Quant à la flûte, elle est élégante et sa forme permet de conserver le champagne au frais plus longtemps.

Les autres alcools

Pour les autres boissons alcoolisées, il existe également des verres adaptés comme les verres à whisky, à bière ou à cocktail. 

Les tasses et les mugs

Le choix de vos tasses dépendra de la boisson chaude à laquelle vous les destinez. Ainsi, une tasse à café sera plus petite qu’une tasse réservée au thé ou au chocolat chaud, ces deux dernières boissons pouvant également être dégustées dans des mugs.

Les grands mugs sont idéaux pour les boissons comme les milkshakes, les smoothies, mais aussi les thés glacés et les latte.

2

Quelle théière pour boire son thé ?

Certaines théières sont plus particulièrement adaptées à un type de thé, tandis que d’autres sont plus polyvalentes. Le choix repose avant tout sur le matériau, même si par la suite, des critères esthétiques doivent également être pris en compte.

Les théières se déclinent en trois principales matières : les théières en céramique, en verre et en fonte. On peut aussi les diviser en deux grandes catégories : les théières dites sans mémoire, et les théières à mémoire.

Les théières à mémoire ont la particularité d’être poreuses et de conserver les arômes au fil du temps et des infusions. Ce sont des théières en terre cuite, non émaillées, comme par exemple les théières en terre de Yi Xing, qui se couvrent peu à peu d’un dépôt de tanin et permettent de mieux restituer les arômes. Elles sont idéales pour les thés noirs, mais ne se prêtent pas à un usage polyvalent, puisqu’une théière à mémoire doit toujours être utilisée pour infuser le même type de thé.

Les théières dites sans mémoire, en revanche, peuvent servir à la préparation de toutes sortes de thés sans précautions particulières : elles ne conservent pas les arômes et sont donc polyvalentes. Les théières en fonte, originaires du Japon et de Chine, ont l’avantage de conserver la chaleur plus longtemps que les autres, ce qui vous permettra de déguster votre thé tranquillement sans avoir à le réchauffer. 

Les théières en porcelaine, quant à elles, sont délicates et raffinées, parfaites pour siroter un thé dans la pure tradition britannique, tandis que les théières en verre sont modernes et design, et permettent d’admirer la couleur du thé.

4

Quelle cafetière pour boire son café ?

Cafetière filtre, cafetière italienne, à piston, à capsules : il existe une grande variété de cafetières, dont le choix repose sur plusieurs éléments comme le budget, l’aspect écologique, le type de café souhaité, ou encore l’encombrement plus ou moins important.

Les machines à café fonctionnant avec des capsules connaissent toujours un grand succès. Elles font le bonheur des amateurs d’espresso, mais nécessitent un budget conséquent et ont un impact environnemental non négligeable. Aujourd’hui, de nombreux fabricants proposent des capsules réutilisables, qui permettent de réduire les coûts et d’avoir une utilisation beaucoup plus écologique de ces machines.

Les cafetières filtres, qu’elles soient manuelles ou électriques, sont aujourd’hui encore les plus vendues. Certes, elles ne permettent pas de préparer d’espresso, mais elles sont parfaites pour les amateurs de grands bols de café au petit-déjeuner.

Les cafetières italiennes et les cafetières à piston sont probablement les plus écologiques : nul besoin de filtre en papier, de dosettes ou de capsules jetables. Elles sont également économiques et simples d’utilisation, et permettent de préparer des cafés savoureux, plutôt légers en caféine. 

Article rédigé par Thierry Villotte